AWALE

RACHEL KHAN

Ancienne sprinteuse de haut niveau, diplômée en droit international, ex-conseillère d’un président de région, Rachel Khan est désormais actrice, écrivaine et chanteuse. Elle mène également des programmes d’action auprès des femmes dans plusieurs pays africains. Fille d’un gambien et d’une française d’origine juive polonaise, elle a évoqué dans « Les grandes et les petites choses » son enfance placée sous le signe d’une double culture. Elle a également participé à l’ouvrage collectif « Noire n’est pas mon métier » avec plusieurs actrices françaises.
 

 

Dans Awalé, Rachel Khan reçoit des créateurs et créatrices du monde francophone, pour un tête-à-tête en toute liberté. A la caméra, le cinéaste Vincent Dietschy, enthousiasmé par cette première expérience hors de la fiction.
 

 

MANU DIBANGO

Réalisé par  Vincent Dietschy

Dans le décor impressionnant et chargé d’histoire de la Maison de l’Immigration, jadis musée des Colonies, Rachel Khan reçoit le musicien franco-camerounais Manu Dibango l’un des tout premiers africains à avoir connu une gloire internationale grâce à la musique. Une conversation nourrie par vingt ans d’amitié.   

 

© Subjectif 2018

 

La culture  est l'exact contraire de l'actualité - Marcel Proust

Conditions d'utilisation